L'installation d'un bac dégraisseur



On ne peut plus, à l'heure actuelle, rejeter dans le milieu naturel que des eaux assainies afin de préserver de la pollution les nappes phréatiques ou les cours d'eau.
Que fait un bac dégraisseur ?
Un bac dégraisseur a pour fonction de séparer et de retenir les graisses présentes dans les eaux ménagères. Il permet d'éviter l'obstruction des canalisations d'évacuation et d'espacer les vidanges de la fosse septique. Celle-ci, débarrassée de la plupart des déchets, rejette une eau relativement purifiée dans les égouts.
L'installation
Les bacs dégraisseurs sont fabriqués en polyéthylène ou en béton et doivent, selon les prescriptions réglementaires, être installés à un minimum de 2 mètres de l'habitation. Ces assainisseurs autonomes doivent également faire l'objet d'un entretien spécifique et répondre à des normes techniques particulières. C'est pour cette raison qu'il est préférable de faire appel à un professionnel compétent pour répondre aux exigences légales en vigueur.
Avant toute installation d'un bac à graisse, vous devez introduire une demande d'autorisation auprès de l'autorité communale. Le dimensionnement du bac à graisse doit être en fonction du nombre de pièces principales de l'habitation et adapté à la situation de celle-ci (nature du sol, pentes, proximité d'autres habitations, présence d'un ruisseau, d'un puits...). Il est vivement conseillé de prévoir des 'chambres de visite', ou 'regards' partout le long du réseau de tuyaux qui convergent vers le bac dégraisseur et vers la fosse septique, afin de pouvoir effectuer des contrôles périodiques et agir localement en cas de colmatage (bouchon).
Installez le bac dégraisseur et la fosse septique aussi près que possible de l'habitation ; en cas de colmatage, il sera plus facile de déboucher une courte section de canalisation qu'un long circuit. Est-il besoin de signaler que les branchements doivent impérativement être hermétiques et qu'une pente suffisante est nécessaire à l'écoulement correct des fluides ?
L'entretien
Le bac à graisse devra être régulièrement débarrassé des résidus gras flottants, et ce, au moyen d'un panier inoxydable. Une fois tous les trois mois semble une bonne fréquence. L'emploi de produits accélérateurs de biodégradation peut aussi se révéler efficace au bon fonctionnement du système d'assainissement des eaux.

Commentaires

Articles les plus consultés